Quand nos batteries sont à plat


Nous vivons dans une société de performance, c'est à dire que nous devons toujours être au top dans tous les domaines !

Quand on est jeune, et que nous rentrons dans la vie active, nous avons un capital d'énergie optimum (en règle général). On est prêt à déplacer les montagnes !

Souvent, avec une amie on se remémore des souvenirs (le weekend : boite de nuit et la semaine le travail), mais comment faisait-on pour tenir ? eh bien tout simplement nos batteries étaient au maximum.

Les années défilent, on construit notre couple, et notre famille avec ou sans enfants...et là c'est e début des ennuis qui commencent😂.

Pourquoi les ennuis ? car tout simplement, on gère la maison, le boulot, le conjoint ou conjointe, les amis, et les enfants (si il y en a ), la famille avec les parents... ok j’arrête dans rajouter car mon article va finir par devenir oppressant🤣. Dans l'histoire, on oublie nos batteries internes qui ont de plus en plus de mal à se recharger .

Souvent, pour tenir le coup, on prend sur soi, car on doit être fort (alors là c'est pareil, vive les pensées limitantes), mais comme nous ne sommes pas des machines, le cerveau commence à surchauffer et un jour le corps dit stoppe. Voilà tout simplement les prémices du burn-out !


Avant d'en arriver à ce point-là, il est nécessaire de prendre conscience de différents éléments :

- tout d'abord on est des humains, donc nous avons besoins de vivre les uns avec les autres.

Se faire aider est loin d'être une faiblesse, c'est plutôt une force car c'est de prendre conscience qu'il y a quelque chose en nous qui ne tourne pas rond et qu'on souhaite aller mieux;

- s'en sortir tout seul n'est pas la meilleur solution, sinon ça ce serait et il n'y aurait pas autant de mal-être dans notre pays!

- selon notre éducation, il y a plus de facilité pour certaines personnes d'aller voir un professionnel que pour d'autres;

- et pour finir, personne n'est là pour vivre uniquement d'atroces événements. On a tous droit au bonheur ! Le sacrifice n'a pas sa place dans le bien-être !


Vous l'avez bien compris, il faut se faire aider, par un professionnel de santé ou par un professionnel de médecine complémentaire, chacun fait son choix.


En attendant, voici quelques astuces pour aller mieux :

- réussir à dormir : le sommeil est réparateur à condition de ne pas être sur son téléphone avant de s'endormir (des études scientifiques ont prouvé que les lumières des écrans altéraient la qualité du sommeil)

- éviter toutes les ondes électromagnétiques dans sa chambre (box, téléphone portable, ordinateur) . Juste une précision : depuis l'apparition des téléphones portables avec internet, il a été démontré par la NASA que les ondes pouvaient nuire à la santé !

- être calme au moment du coucher ! ça peut paraître absurde mais si on se couche ronchon, en colère etc... c'est sûre que la nuit va être pourrie !

- pour se calmer, certaines personnes écoutent une musique relaxante et ensuite coupent leur téléphone portable;

- eh bien sûr, ne pas trop manger, ne pas trop boire d'alcool,

- faire de l'exercice dans la journée car si on reste avachi dans son canapé à longueur de temps, le corps perdra son rythme biologique (jour/nuit)


Ces quelques recommandations permettront dans un premier temps de recharger ses batteries, si le mal-être est plus profond, je vous apporterai au fil des jours d'autres outils pour aller mieux !

A bientôt

Lucille





lucille.galon@orange.fr

06.74.28.73.39

membre du Syndicat National des Praticiens et Enseignants du Reiki (SNPER)

  • Black Facebook Icon