2 mois de confinement, un sacré travail sur soi !

Je souhaite faire cet article qui me tient particulièrement à cœur 💖, afin d'apporter ma vision de l'actualité. Nous venons de vivre un événement historique dans le Monde🌏 : la propagation d'un virus! Ce virus, le Covid 19, a entraîné le confinement des populations dans de nombreux pays. En France, nous avons été confiné 2 mois. Cette situation est inédite dans l'Histoire de l'humanité. Cela a permis entre autre d'éviter la contamination massive afin de ne pas en mourir. Psychologiquement ce confinement a entraîné d’énormes changement dans notre quotidien.

1- un graphique parlant de lui-même

Etant dans une société très active avec de nombreuses rencontres d'individus par jour (lors des courses, du travail, sur la route...), nous nous sommes retrouvés du jour au lendemain sans voir personne. C'est un choc psychologique de taille d'un pays , voire du Monde Entier. Nous avons dû nous adapter à ce nouveau mode de vie : rester chez soi 🏡!

Voici une magnifique courbe qui explique par quelle phase nous passons à chaque changement, en l’occurrence celui là : brutal et mondial !

Cette courbe relate très bien ce que nous avons vécu durant ces 2 mois ! De nombreuses personnes se sont senties très mal car à la base un changement peut être individuel ou pour un groupe, mais là, c'est un effet de masse😱.

Nous voyons très bien que 2 notions biens opposées sont sur les 2 axes :

✔la confiance en soi ( qui ne se possède pas car c'est un perpétuel travail de soi sur soi pour l’acquérir et la maintenir, voire la faire évoluer),

✔ le temps (que toute personne possède),

et 2 étapes principales y figurent :

✔ la résistance : signifiant qu'on ne cède pas, qu'on tient bon,

✔ l'acceptation : définissant qu'on donne son accord.


2- Le temps⌛

Le temps est un élément que toute personne possède : à chacun de le maîtriser au mieux. L'avantage est qu'il est JUSTE : "la journée fait 24h" pour tout le monde quelque soit notre religion, notre situation sociale, l'argent sur notre compte bancaire, ou notre parcours de vie. Pourtant nous avons appris que depuis quelques décennies qu'il fallait courir après le temps.

Souvent on se dit "je n'ai pas le temps ..." "il me manque du temps pour..." "le temps file trop vite..."

Et pour quelle raison ? tout simplement qu'on oublie de vivre avec son temps. On veut toujours en faire plus dans un temps plus réduit : productivité, rentabilité, sollicitation...

ce qui entraîne de nouvelles maladies : dépression, burn-out, surmenage🤪 !!!

A mon avis, nos ancêtres doivent s'arracher les cheveux à nous voir courir après le vent.

Je vais vous raconter une histoire : il y a une dizaine d'années, lors d'une réunion à domicile entre mamans au top (ironique bien sur, car mener de front le boulot, les enfants, le couple, la maison, et soi, c'est légèrement mission impossible), on commençait à se dire qu'on n'avait pas le temps de faire des activités. Eh là, une mamie de 70 ans nous regarde et nous sort : "mais vous n'avez pas honte de dire ça !" Donc on la regarde effarées 🙄(pourquoi une personne âgée nous réprimande au vue de nos journées à rallonge), elle continue en disant "moi, à mon époque, je n'avais pas la machine à laver, le frigo, le lave vaisselle, l'homme qui s'occupait des enfants, le sèche linge, l'aspirateur et j'en passe. On recevait beaucoup de monde et je devais faire à manger sur une cuisinière sans le dernier robot de cuisine à la mode. Mes journées étaient dures physiquement mais je ne me plaignais pas car j'étais contente d'avoir un toit, à manger et la santé" Bien sûr ce discours m'a laissé réfléchir car effectivement on court après le temps mais pourquoi 🤔????

Le confinement nous a permis d'avoir ce fameux TEMPS, et pour la majeure partie de la population (hormis le personnel de santé, les personnes travaillant dans l'alimentaire, le personnel des finances : banque, comptables..., et bien d'autres)


3- La confiance en soi


Alors là, je m'engage sur un terrain glissant! La confiance en soi est un terme qui définit de se connaitre soi, croire en son potentiel et ses capacités. Pour y parvenir, il faut réaliser un travail d’introspection (définition du Larousse : "Observation méthodique, par le sujet lui-même, de ses états de conscience et de sa vie intérieure"). Eh mince, ceux qui pensez que c'était un truc de nana, ou un attrape nigaud, c'est loupé🤣.

Le confinement nous a fait tous travailler notre confiance en soi, car nous avions le temps. malheureusement aucun échappatoire possible😤!

En plus ce qui est compliqué dans cette situation est qu'on ne peut n'y accuser une personne, n'y dire que nous sommes des victimes et que les autres sont fautifs. Le virus est là, et il faut vivre avec, nous n'avons aucun autre choix!

Pour travailler sur cette confiance en soi, il faut respecter 4 étapes :

1ère : être en sécurité avec soi-même (sa sécurité intérieure)

2ème : affirmer ses besoins

3ème : acquérir des compétences et les valider

4ème : être reconnu par les autres (eh oui, nous sommes des humains, donc nous ne pouvons pas vivre seul isolé au fond d'une grotte en Alaska🤣).


4- la Résistance


Comme je le notais plus haut, la résistance est le principe de ne pas céder, de tenir bon, en clair, on s'entête. L'histoire de notre pays connait bien le terme résistance, même qu'un film en est devenu culte "Papi fait de la Résistance".

Avec les années, beaucoup d'entres nous continuent à résister de peur de perdre leur zone de confort, d’être piégé, ou trahi , ou encore pire d’être roulé dans la farine. Tout est lié au changement, car il fait peur, c'est l'inconnu. En clair, on a peur de tout 😱! la peur est une énergie négative qui entraîne des émotions négatives (colère, culpabilité, honte...). Mais c'est une énergie que nous connaissons tous très bien car dès notre enfance nous avons été élevé dans la peur 🙄. C'est pour cela qu'elle est très ancrée dans notre société française. Pour se défaire de la peur, il est obligatoire de travailler sur soi (je sais je radote 😉). La tolérance doit être de mise car de nombreuses personnes n'ont pas le courage de dépasser leur peur pour diverses raisons, donc restons tolérant, humbles, et n'oublions pas que chacun sa vérité et chacun son chemin de vie 😏!


4- l'Acceptation


Je suis fan de ce terme car accepter c'est donner son accord, c'est valider ce qui se passe. C'est aussi, oh làlàlà, attention les yeux, lâcher-prise😠😱😤. Tous ces émoticônes sont un clin d’œil aux personnes qui trouvent que c'est un gros mot, une faiblesse humaine de lâcher prise. Peu importe car pour moi, quand on lâche prise, on redevient l'acteur principal de sa Vie, et c'est un super état d'être.


J'espère vous avoir aidé dans ma vision du confinement.

N'oublions pas que pour chaque changement, nous vivons la courbe dans toutes ses étapes, donc maintenant avec le déconfinement nous recommençons la courbe. Eh oui la vie est un cycle

A très bientôt

Lucille

PS : n’hésitez pas à commenter mon article



lucille.galon@orange.fr

06.74.28.73.39

membre du Syndicat National des Praticiens et Enseignants du Reiki (SNPER)

  • Black Facebook Icon